• Forum-Steroids.com - N°1 Francais Stéroïdes Anabolisants et Musculation

    Questions Bodybuilding, stéroïdes, protéines et HGH
Index du forum Média MUSCU Articles, reportages, documentaires...

étude sur le dopage dans le football

Les articles des membres, les reportages et les docs
Avatar de l’utilisateur
Danny30
Message(s) : 3426
Inscription : 19 Fév 2014
Localisation : Caen

étude sur le dopage dans le football

23 Sep 2015

le Sunday Times a publié dimanche les résultats de l'enquête la plus chère jamais réalisée sur le dopage dans le football. Selon cette dernière, menée par des scientifiques commissionnés par l'UEFA, 7,7% des tests d'urine pratiqués sur des joueurs de grandes écuries européennes évoluant en Ligue des champions de 2008 à 2013 étaient anormalement hauts en testostérone. Ce qui, selon le quotidien, pourrait laisser conclure à l'utilisation de stéroïdes anabolisants. Sollicité par le journal britannique, le docteur Julian Baker, qui travaille sur les stéroïdes depuis 20 ans, s'est dit formel: «Si ces résultats sont avérés et confirmés, cela peut lever le voile sur un système de tricherie jamais égalé dans la plus haute compétition européenne.»
De son côté, l'UEFA a vite réagi en publiant un communiqué pour éteindre l'incendie : «cette étude ne présente pas de preuve formelle de dopage.» Selon elle, le «manque de standardisation» des méthodes utilisées et «l'impossibilité» de tester les échantillons B, procédure préconisée par l'Agence mondiale antidopage (AMA), suffit à conclure qu'aucun résultat scientifique ne peut être ainsi apporté. Les échantillons d'urine ont été étudiés dans 12 laboratoires anti-dopage différents.

Source : l'équipe
Image

Avatar de l’utilisateur
Danny30
Message(s) : 3426
Inscription : 19 Fév 2014
Localisation : Caen

Re: étude sur le dopage dans le football

23 Sep 2015

LE SCAN SPORT - 7,7% des 4.000 échantillons d'urine de footballeurs de haut niveau soumis à des tests antidopage ont montré des taux élevés de testostérone qui pourraient être d'origine naturelle mais aussi la conséquence de dopage.
Publicité

La télévision allemande ARD et le Sunday Times affirment avoir pris connaissance des résultats d'une étude menée par l'UEFA dans sa lutte contre le dopage dans le football. Les deux médias viennent de rendre public quelques chiffres qui interpellent mais qui ne permettent en aucun cas de tirer des conclusions solides.

Sur 4.000 échantillons d'urine prélevés sur 900 footballeurs de haut niveau entre 2008 et 2013, 7,7% afficheraient des «taux élevés» de testostérone. Aucun élément ne permet d'affirmer si ceux-ci dépassent certaines limites autorisées dans le sport de haut niveau. Douze laboratoires européens spécialisés dans la lutte contre le dopage étaient chargés de mener des examens.

Ces taux élevés, dont les valeurs précises n'ont pas été révélées, peuvent être d'origine naturelle mais pourraient aussi résulter de prises de substances dopantes comme des stéroïdes anabolisants, soutient le média allemand. La testostérone, qui peut se prendre sous forme de gellules, patch, crème, gel ou par piqûres (pour des quantités plus importantes) permet au sportif d'augmenter son agressivité, sa combativité, d'accroître le nombre de globules rouges et facilite aussi la prisse de masse musculaire.

En collaboration avec, le Sunday Times, la chaîne ARD avait diffusé le 1er août dernier un documentaire qui avait secoué le monde de l'athlétisme en pointant du doigt les pratiques suspectes de la Russie et le Kenya notamment. Cette étude révélait que sur 12.000 tests sanguins effectués, 8.000 présentaient des taux anormaux.

Selon l'UEFA, impossible de tirer des conclusions de cette étude

L'UEFA a tenu à réagir aux informations révélées par l'ARD et le journal britannique en diffusant un communiqué. Celui-ci indique à juste titre qu'il n'est «pas possible de tirer des conclusions définitives de cette seule étude», soulignant son caractère complexe car la méthode employée n'a pas permis d'effectuer de tests sur les échantillons B. «Dans les tests normaux, une séquence atypique entraînerait une analyse supplémentaire pour vérifier si cette notification est due ou non au dopage. Cela n'a malheureusement pas été possible dans cette étude anonyme», a confié un porte-parole de l'UEFA.

«Les résultats sont par conséquent à mettre en perspective même s'il apparaît clairement qu'il ne semble pas y avoir une énorme prévalence de profils atypiques dans le football», a ajouté cette source, rappelant que l'UEFA diligentait plus de 2.000 tests antidopage par saison dans les compétitions qu'elle organise et qu'il n'y avait eu, sur les trois dernières saisons, que deux cas positifs.

Source :le figaro
Image



Retour vers

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : 1 et 0 invité(s)

2GETMASS.ws
Top Steroids Online
Super-Steroide.com
BUY HGH AND PEPTIDES
BUY HGH AND PEPTIDES
Display your ad here

Rechercher


Recherche avancée

Login

Meilleur forum francophone pour tout savoir sur les stéroïdes anabolisants, les peptides et l’Hormone de croissance dans le bodybuilding.

Trouver des sources fiables, vérifier l’authenticité de vos produits, échanger sur les meilleurs programmes de musculation, sur les cycles de prise de masse, sur les régimes de perte de poids, sur le street workout… et bien plus encore ! Sur Forum-Steroids.com vous êtes au bon endroits pour discuter sans censure !

Nouveau venu ? Merci de se présenter ici.