PCT : NOLVADEX + CLOMID

#1
Clomid agit sur l'hypophyse, la stimulant à signaler à la pituitaire (autre nom en français peut-être?) de la LH, qui elle, stimule les testicules à s'activer (spermatogénèse, testostérone). Le hCG simule la LH pendant que l'hypophyse se repose pendant la cure, étant saturée d'hormones elle suspend son signal aux testicules. Donc la hCG remplace la LH durant la cure, gardant les cellules de leydig et autres des testicules à demeurer actives.

Après la cure, il faut que le mécanisme naturel (hypophyse, pituitaire, testicules) reprenne et le clomid a un effet direct à ce niveau. Par contre il n'est pas un aussi bon anti-estrogène que le nolva. Il faut savoir que l'hypothalamus "regarde" autant la présence d'estrogènes que d'adrogènes et que les deux sont suppressifs de la production naturelle de testostérone. Ainsi en combinant clomid et nolva, on combine un effet stimulateur direct de l'axe hypothalamus-pituitaire-testicules ainsi qu'un blocage efficace des estrogènes à ce niveau, qui autrement nuiraient au processus de relance.
Image

Re: PCT : NOLVADEX + CLOMID

#2
Toujours été fortement partisan de cette relance combinée

« La défaite est tellement plus intelligente. On pourrait passer sa vie à la méditer. C'est auprès d'elle que l'on puise ses vraies ressources, que l'on sublime ses revanches. Que faire de cette défaite ? »

No Pain NO.... tartine

Re: PCT : NOLVADEX + CLOMID

#3
On va dire que la relance classique de ce type c'est 50mg clomid et 20mg nolva ed sur 20jrs.

En partant sur un cycle classique avec un inj et un oral à des doses dans la moyenne sans plus ni moins.

Est ce qu'il y a une durée de cycle à partir de laquelle cette relance ne serait pas suffisante?

Ou certains produits qui crash plus que d'autre?

Bien évidemment se serais en moyenne d'après vos expérience, vue qu'il y a tellement de facteurs qui rentre en jeux, chaque individus est différent, utilisation d'HCG durant le cycle ou non...

Sans chiffres précis mais juste une fourchette, car on lit souvent la relance classique c'est celle que j'ai cité plus haut et en cas de grosse cure...

En fait à partir de quand peut dire que l'on fait une grosse cure?
“Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton.”
Répondre

Revenir à « Effets secondaires des stéroïdes anabolisants »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Super-Steroids.com
cron