Morphotype : mythe ou réalité

#1
L'éternel sujet qui fait débat.

Vu que vous avez commencé a en discuter sur une présentation, je vous propose de vous lacher ici.

Pour ma part je ne crois pas au morphotype.

La réalité, c’est que la grosseur des os n’a rien à voir avec le potentiel à prendre du muscle et de la force. Que le fait d’avoir un métabolisme rapide n’a rien à voir avec votre force… Rien de tout ca n’est vraiment corrélé.

Vous pouvez avoir des os fins et un super potentiel pour faire du muscle. Vous pouvez avoir un métabolisme rapide et récupérer rapidement.

Les morphotypes ne sont qu’une question d’os, d’ossature. Cela n’a rien à voir avec le potentiel musculaire ou la vitesse de votre métabolisme


Le débat est lancé
Image

Re: Morphotype : mythe ou réalité

#2
C'est une idée complétement reçu, fausse et très propagée sur les forums de kikoo.


Quelques preuves
Ce typage n’a rien de scientifique. Il a été créé dans les années 40 par William Sheldon, un psychologue Américain, d’après la simple observation de photos…Un peu comme si un boulanger proposait un programme pour voyager dans l’espace.
Mythe morphotypes
Mythes SP
Encore un
Dernière modification par Darkstods le 11 août 2015, modifié 1 fois.

Re: Morphotype : mythe ou réalité

#4
J'allais lancer le sujet, mais Danny a était plus rapide que moi... Encore AHAHAH

Je suis 100% d’accord avec le fait que quelle que soit ta génétique, rien ne remplace l’envie de se dépasser et la force de la régularité. (Rien à voir avec la génétique)
Je suis 200% d’accord avec le fait que l’alimentation est un point vital, avec un apport calorique sur la journée. (Impact faible de la génétique, a adapté en fonction de son profil)
Je suis 100% d’accord avec le fait que l’âge est aussi un facteur important. (Rien à voir avec la génétique)
Je suis 100% d’accords avec le fait que l’hygiène de vie est primordiale. (Rien à voir avec la génétique)
Mais une chose est sûre et j’en suis persuadé. Nous avons tous un métabolisme diffèrent qui est lié à notre génétique ! Nous avons tous un pote qui ne mange rien et qui est un gros lard, ou un autre qui mange comme 10 et qui est un squelettor. (J’exagère un peu pour donner plus d’impact à mon texte 8-) désolé pour ceux qui se sont sentis visés, mais vous n’inquiétez pas il y a des solutions.

Tout cela pour dire que :
- Nous ne stockons pas tous le gras de la même manière
- Que notre système nerveux est diffèrent
- Que notre morphologie osseuse et musculaire est différente
- … etc etc

Il est clair que les jeux olympique sont le plus bel exemple de différence ethnique (et donc génétique) pour confirmer mes dires, il y a pas de doute les différences génétiques existent et que nous ne pouvons pas lutter contre.
Le débat est ouvert…
Image

Modos Muscu Passion, a la fois flic, psychologue et artiste pour ton plaisir ! Règles du forum ICI

Re: Morphotype : mythe ou réalité

#5
Salut,

Je ne crois pas au morphotype aussi mais effectivement on classe certaine personne par rapport a leur morphologie ( taille des os , l ossature...)
il y aurait trois type de morphotype ...
ectomorphe
mesomorphe
endomorphe

de toute façon on serait pas un type précis de morphotype on serais un mix de plusieurs ex meso ecto , meso endo ... on entend souvent parler de ça sur le net....

Re: Morphotype : mythe ou réalité

#6
L’origine des morphotypes

À la base, c’est le psychologue américain William Herbert Sheldon qui a défini les morphotypes pour créer un lien entre le physique des individus, leur caractère et leurs tendances psychologiques. Cette théorie a été fondée sur l’étude des analyses photographiques puis a été reléguée par les médias, qui ont un peu gonflé la chose.
Mais, déjà à l’époque, cette théorie sonnait faux.

Selon Sheldon, votre morphotype serait déterminé lors de votre croissance à l’état embryonnaire. Vous seriez donc déterminé à avoir un corps mince qui a du mal à prendre du muscle, un corps d’athlète ou un corps gros, ainsi que les caractéristiques psychologiques qui vont avec.
De la théorie à la réalité

Il suffit d’observer et de creuser un peu cette théorie pour comprendre que le concept des morphotypes tel qu’il est décrit dans sa forme initiale de façon sommaire et péremptoire est tout à fait discutable et réfutable par bon nombre de points. Chaque individu est en effet le fruit d’un mélange de nombreux facteurs. Personne n’est condamné à rester fin ou corpulent. De nombreux pratiquants très fins au départ sont devenus très musclés. D’autres étaient obèses et ont réussi à obtenir un corps d’athlète.

Chacun est différent, possède des forces et des faiblesses. Effectivement, certains auront des os fins, d’autres plus gros, mais vous pouvez très bien avoir des os fins et un métabolisme assez lent. De plus, le caractère de chaque individu est bien différent, qu’importe son physique.
Image

Re: Morphotype : mythe ou réalité

#7
Ouais c'est vrai en partie mais en général à haut niveau y a un écrémage qui se fait et restent que les mecs qui pesaient déjà 80kg à 20 piges avec plutôt l'ossature faite pour supporter encore 50kg de plus. Je vois mal des mecs taillés comme Sim finir Mr O même avec 1 siècle de super diète et de training. Et en plus les "fins" à la Flex Wheeler, Shawn Ray et compagnie se sont tous fait entuber à chaque fois lors des concours à part quelques exceptions genre Franck Zane et quelques uns

Re: Morphotype : mythe ou réalité

#8
Je sais qu’il y a autant de personne sur le net qui affirme de les morphotypes n’existent pas, que des personnes qui sont persuadés que le morphotypes existe. (Comme il y a autant de personne qui affirme que Michael Jackson n’est pas mort… lol)

Pour ajouter des arguments a mon message précèdent, quand je parle de morphotypes, je ne veux pas enfermer des profils dans une catégorie fixe et lui dire :
« TU PEU FAIRE TOUS CE QUE TU VEU TU RESTERAS COMME CA TOUTE TA VIE !! FENIASSE»
Il est claire que Tout le monde n’appartient pas à 100% à un seul et unique morphotype (il existe des sous-groupes, ex : type méso-ectomorphe) Mc Gregor a raison à ce sujet.

Bien au contraire l’objectif de pouvoir définir des morphotypes, ou des sous morphotypes est de pouvoir ADAPTER :
- son entraînement,
- le repos,
- la nutrition,
- et pour le sujet qui nous réunis tous sur ce forum LA CURE


Cependant, au-delà des prédispositions génétiques, chacun est capable, avec de la volonté et l’aide de professionnels, de se muscler et de redessiner sa silhouette, et de se rapprocher de son idéal. Dans tous les cas, cela nécessite un travail physique adapté important et du temps.
Ce n’est pas moi qui en parle le mieux c’est quand même William Sheldon

Un autre argument, un peu tiré par les cheveux mais on va voir si ça passe…(Je me lance a fond Lucette)

Il existe une sorte de morphotype pour les animaux aussi, que l’on appelle plutôt polymorphisme génétique elle est beaucoup moins extrême que le morphotype de l’homme, tous simplement à cause de la sélection naturel. En effet les animaux qui seront le mieux adaptés à leur habitat aurons plus de chance de transmettre leurs patrimoine génétique et par conséquent leur « morphotype », par exemple le guépard que l’on peut considérer comme plutôt «ectomorphe » avec une ossature fine, une faible masse musculaire et grasse, une grande souplesse, un pouls élevé pourras mieux s’en sortir qu’un guépard Endomorphe, et donc transmettre son patrimoine génétique sans trop de variabilité a cause de la sélection naturel. (Je ne sais pas si c’est très clair pour tout le monde …)

Ce n’est heureusement pas le cas chez les humains, nous avons une autre sorte de « sélection naturel »

Dans tous les cas même si tout le monde ne possède pas les mêmes capacités, ni la même force ; les capacités de récupération diffèrent, ainsi que l’efficacité du corps à utiliser les nutriments qui lui sont apportés. Étant de nature génétique, le morphotype humain ne peut être modifié. Cependant par notre alimentation et l’effort physique, nous pouvons changer les caractéristiques physiques comme le poids, le taux de graisse dans les tissus adipeux, la masse musculaire.
EN RESUME : QUELQUE SOIT TON MORPHOTIPE DE BASE, TOUT EST POSSIBLE ! ALORS LES ECTOMORPHES ou LES ENDOMORPHES ou les GLANDOMORPHES LACHEZ RIEN !! La réussite est juste devant vous…
Image

Modos Muscu Passion, a la fois flic, psychologue et artiste pour ton plaisir ! Règles du forum ICI

Re: Morphotype : mythe ou réalité

#9
Pitbu1 a écrit :Je sais qu’il y a autant de personne sur le net qui affirme de les morphotypes n’existent pas, que des personnes qui sont persuadés que le morphotypes existe. (Comme il y a autant de personne qui affirme que Michael Jackson n’est pas mort… lol)

Pour ajouter des arguments a mon message précèdent, quand je parle de morphotypes, je ne veux pas enfermer des profils dans une catégorie fixe et lui dire :
« TU PEU FAIRE TOUS CE QUE TU VEU TU RESTERAS COMME CA TOUTE TA VIE !! FENIASSE»
Il est claire que Tout le monde n’appartient pas à 100% à un seul et unique morphotype (il existe des sous-groupes, ex : type méso-ectomorphe) Mc Gregor a raison à ce sujet.

Bien au contraire l’objectif de pouvoir définir des morphotypes, ou des sous morphotypes est de pouvoir ADAPTER :
- son entraînement,
- le repos,
- la nutrition,
- et pour le sujet qui nous réunis tous sur ce forum LA CURE


Cependant, au-delà des prédispositions génétiques, chacun est capable, avec de la volonté et l’aide de professionnels, de se muscler et de redessiner sa silhouette, et de se rapprocher de son idéal. Dans tous les cas, cela nécessite un travail physique adapté important et du temps.
Ce n’est pas moi qui en parle le mieux c’est quand même William Sheldon

Un autre argument, un peu tiré par les cheveux mais on va voir si ça passe…(Je me lance a fond Lucette)

Il existe une sorte de morphotype pour les animaux aussi, que l’on appelle plutôt polymorphisme génétique elle est beaucoup moins extrême que le morphotype de l’homme, tous simplement à cause de la sélection naturel. En effet les animaux qui seront le mieux adaptés à leur habitat aurons plus de chance de transmettre leurs patrimoine génétique et par conséquent leur « morphotype », par exemple le guépard que l’on peut considérer comme plutôt «ectomorphe » avec une ossature fine, une faible masse musculaire et grasse, une grande souplesse, un pouls élevé pourras mieux s’en sortir qu’un guépard Endomorphe, et donc transmettre son patrimoine génétique sans trop de variabilité a cause de la sélection naturel. (Je ne sais pas si c’est très clair pour tout le monde …)

Ce n’est heureusement pas le cas chez les humains, nous avons une autre sorte de « sélection naturel »

Dans tous les cas même si tout le monde ne possède pas les mêmes capacités, ni la même force ; les capacités de récupération diffèrent, ainsi que l’efficacité du corps à utiliser les nutriments qui lui sont apportés. Étant de nature génétique, le morphotype humain ne peut être modifié. Cependant par notre alimentation et l’effort physique, nous pouvons changer les caractéristiques physiques comme le poids, le taux de graisse dans les tissus adipeux, la masse musculaire.
EN RESUME : QUELQUE SOIT TON MORPHOTIPE DE BASE, TOUT EST POSSIBLE ! ALORS LES ECTOMORPHES ou LES ENDOMORPHES ou les GLANDOMORPHES LACHEZ RIEN !! La réussite est juste devant vous…

guepard endomorphe...... désolé mais te connaissant et surtout imaginant l'entrain que tu as mis a écrire ce texte... j'ai explosé de rire LOL1 LOL1 LOL1 LOL1
Image

Re: Morphotype : mythe ou réalité

#10
Mon cher Danny,
Merci pour ton intervention particulièrement technique... Je pense que tous le monde a compris qu'un Guépard n'est pas"ectomorphe", (si tu as remarqué j'ai utilisé les ""). D'ailleur je précise que les animaux n'ont pas de morphotype (je parle de polymorphisme génétique)... J'ai tenté d’éviter les comparaisons "racial" pour éviter les débats inutiles plus ou moins raciste, et j'ai donc utiliser une METAPHORE sur les animaux.
Pour info : La métaphore est une figure d'analogie qui consiste à établir une ressemblance entre un premier élément (le comparé) et un second (le comparant) pour désigner une chose ou une idée. Elle fonctionne sur le même principe que la comparaison, à la différence que la métaphore fusionne les deux éléments sans utiliser de comparatif.

J'aurais quand même préférè qu’après t’être bien marré, tu nous explique pourquoi selon toi le morphotype n'existe pas...et pas seulement parce qu’un site avec 200 visites par mois dit le contraire...

Tu sais que je t'aime quand même...
Image

Modos Muscu Passion, a la fois flic, psychologue et artiste pour ton plaisir ! Règles du forum ICI
Répondre

Revenir à « Musculation à la salle »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Super-Steroids.com
cron