Loïc Korval et un controle bizare

#1
Décidément, le sort s'acharne sur Loïc Korval, 28 ans. Ce mercredi matin, le champion d'Europe 2014 en - 66 kg a reçu un courrier de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) lui signifiant un nouveau manquement aux contrôles antidopage en date du 25 septembre. C'est le quatrième pour le judoka français, licencié à Longjumeau-Massy (91). Les trois premiers lui avaient valu une suspension de deux ans par l'AFLD qui l'avait privé des Jeux Olympiques de Rio à la suite d'une longue bataille juridique.

En attendant de reprendre officiellement la compétition à Montbéliard (Doubs), samedi, à l'occasion des Championnats de France, Loïc Korval a pris aujourd'hui la parole sur sa page Facebook. Il conteste la décision de l'AFLD en livrer sa version des faits, exprime aussi son dépit, sa colère par rapport à ce qu'il appelle du "harcèlement moral".

«Parfois, je loue mon domicile au Perreux. Ma situation financière est compliquée vu tout ce qu'il m'est arrivé. J'ai accepté une réservation instantanée sur Airbnb de mon appartement pour le 25 septembre». Ce jour là, un contrôleur de l'AFLD vient à son domicile. «J'étais là à 7 h 15 car j'avais dormi juste à côté, chez une amie, poursuit-il. Je lui ai proposé d'aller faire le contrôle chez mon amie justement car ce n'était pas possible à mon domicile vu qu'il était loué. Au pire, je lui ai dit qu'on pouvait faire le contrôle dans ma cave qui a un point d'eau. Sur la voie publique autrement, on m'a répondu non». Korval a alors précisé au contrôleur:«Notifiez bien que que c'est vous qui ne voulez pas faire le contrôle car je suis présent».Mais l'AFLD ne l'a pas entendu de cette oreille.
Image

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Super-Steroids.com
cron