Cure sans influer sur le taux de testostérone

#1
Bonjour,

Je fais de la muscu depuis un peu plus de deux ans, je fais 85kg pour 1,85 et je souhaite progresser plus rapidement et je pense que ça passe par des produits dopants, seulement comme je suis étudiant et avec des moyens limités j'aimerais éviter de me lancer dans un cycle infini de cures, ou voir ma testo se casser la gueule et pas pouvoir me payer d'injections etc...

J'aimerais savoir si il y a des produits pouvant favoriser la prise de force, de "masse" ou masse sèche sans trop toucher au taux de testostérone.
J'ai entendu parler du clenbutérol mais un pote en médecine m'a dit que c'était un truc hardcore

Bref j'aurais besoin de conseils et d'avis :/
Merci d'avance ! :)

Re: Cure sans influer sur le taux de testostérone

#2
Salut,

En effet le clean est à manier avec précaution !
Par contre on ne fait pas une cure de clean pour une prise de force ni pour une prise de masse mais plutôt pour une sèche.
Tous les AAS oraux sont plus ou moins suppressif et d'autres pourront te le confirmer une cure sans base de testo ne sert pas à grand chose ! De plus j'ai vu dans ta présentation que tu n'avais que deux années de muscu dernière toi et que tu n'avais égalament que 20 ans ce qui signifie que ta marge de progression avec une bonne diète et un bon entraînement est encore très grande avant de penser aux stéroïdes. maintenant à toi de voir chacun est maitre de son corps........
Si c'était si facile, tout le monde le ferait !

Re: Cure sans influer sur le taux de testostérone

#3
Oui, je comprends, ce serait un peu facile si il n'y avait pas de contrepartie^^
Après, est-ce que plus généralement il n'y a que les AAS qui permettent une telle progression, ou d'autres produits éventuellement permettent des gains comparables (comme le clenbu) ?
Vu que je ne m'y connais pas trop je ne sais pas vers quoi me tourner et je manque d'avis de gens qui ont de l'expérience, je ne sais pas trop quoi penser des peptides etc...

Re: Cure sans influer sur le taux de testostérone

#4
CoDy a écrit :Salut,

En effet le clean est à manier avec précaution !
Par contre on ne fait pas une cure de clean pour une prise de force ni pour une prise de masse mais plutôt pour une sèche.
Tous les AAS oraux sont plus ou moins suppressif et d'autres pourront te le confirmer une cure sans base de testo ne sert pas à grand chose ! De plus j'ai vu dans ta présentation que tu n'avais que deux années de muscu dernière toi et que tu n'avais égalament que 20 ans ce qui signifie que ta marge de progression avec une bonne diète et un bon entraînement est encore très grande avant de penser aux stéroïdes. maintenant à toi de voir chacun est maitre de son corps........
entièrement d'accord avec mon copain!
La connaissance c'est comme la confiture, moins tu en as plus tu l'étales!

Re: Cure sans influer sur le taux de testostérone

#5
Walterson a écrit : Après, est-ce que plus généralement il n'y a que les AAS qui permettent une telle progression, ou d'autres produits éventuellement permettent des gains comparables (comme le clenbu) ?
non il y a aussi la sueur !
Walterson a écrit : ou d'autres produits éventuellement permettent des gains comparables (comme le clenbu) ?
d'autres produits il y en a plein, la viande, le poisson, la volaille, les légumes, le fromage blanc.


nan sérieusement tu es trop jeune et tu déborde de testo, donc passe du temps à la salle a user la fonte et dans quelques années si tu n'as pas arreté on en reparlera.

Au fait j'ai pas vu ta diète, jai pas vu ton entrainement, tu as des mensurations pour imaginer à quel physique tu es arrivé en 2 ans?
La connaissance c'est comme la confiture, moins tu en as plus tu l'étales!

Re: Cure sans influer sur le taux de testostérone

#9
Du Clenbutérol j'en ai reçu récemment 100 comprimés dans une livraison sans en avoir commandé. C'était soit une erreur de Pharmacom, soit une action commercial.

N'aimant pas jeter je l'utilise mais avec parcimonie. J'en prend comme un "booster" juste pendant 2-3 jours lorsque j'ai un coup de fatigue.

Je fais :
- jour 1 = 20 mcg
- jour 2 = 40 mcg
- jour 3 = 60 mcg

Après je laisse une pause de minimum 3 jours.

Je suis donc bien en dessous des doses préconisées qui vont de 60 à 120 mcg/jour et pourtant ça suffit à dégager les bronches (on respire bien !) et à me booster pendant l'entrainement et tout le reste de la journée.

Toutefois ce produit est si dangereux que ces doses suffisent à me procurer ces effets secondaires :
- difficulté à dormir
- le coeur tape fort
- j'ai chaud
- on transpire donc plus
- j'ai moins faim
- début de léger maux de tête à partir du jour 2 qui persiste le jour 3 et 4

On en revient donc au conseil de base "à manier avec beaucoup de précaution !".

Donc quand j'aurais consommer le Clen qu'on m'a donné, je n'en commanderais pas.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Super-Steroids.com
cron