Insomnies et hormone de croissance

#1
Bonjour,

Je m'appelle Max, j'ai 27 ans et je suis insomniaque depuis 5 ans environ.

J'ai essayé, je pense, tout les moyens pour trouver un sommeil normal sans résultats positif. (2 neurologues, tests du sommeil à l'hôpital, acuponcture, homéopathie, ostéopathie, hypnoses, hypno-thérapeute méditation, j'ai une hygiène de vie plus que satisfaisante et malgré des tentatives désespérées pour trouver le sommeil sous somnifère + anxiolytiques le résultat est moyen Et pas durable)

J'ai consulté un endocrinologue qui m'a prescrit une prise de sang dans le but d'analyser le taux de cortisol, la testo, hgh...

Mon taux de somatotrophine est de 0.2 mUI/L.
L'endocrinologue m'a dit "je ne vois pas de problèmes, vous êtes grand (1.84m) Et vous êtes dans la norme (0.1-7.4 mUI/L).

Mais mon medecin du sport et un ami maître de conférence en staps m'ont dit que je devrais avoir un taux plus élevé.

Vous pensez que ça peut être la cause de mes insomnies ou est ce seulement une conséquence ? (Je stagne depuis des années en force athlétique, je cicatrise normalement voir lentement, je me blesse à répétition à cause d'une mauvaise recup, d'un influx nerveux aléatoire, d'une lucidité et concentration nulle Et j'ai remarqué que mes cheveux ne poussaient plus à partir de 5-8 cm de long (enfin je me fiche de Ca bien-sur, j'aimerai juste dormir pour profiter de la vie, Et pouvoir évoluer normalement au bench et autres...))

Désolé pour ce pavés, mais ce probleme m'handicape vraiment Et je ne connais personne de qualifier pour m'aider, beaucoup voient mes insomnies comme un probleme mineur mais moi je n'en peux plus Et je ferai n'importe quoi pour dormir normalement.

Merci 🙏

Re: Insomnies et hormone de croissance

#3
Je me présente, je m'appelle Maxime, je réside en Belgique Et je suis né à Marseille. j'aurais 27 ans en mars, je suis coach plateau musculation, j'ai toujours fais du sport Avec : karaté, basket, rugby, natation, muscu, haltero...
Je n'ai jamais pris d'hormone et je ne compte pas en prendre autrement qu'en but thérapeutique s'il y a lieu d'en prendre.

Voila je pense avoir fais le tour, si je dois compléter je reste à dispo.

Re: Insomnies et hormone de croissance

#6
Je pense que se doper à l'hormone de croissance n'est pas la bonne solution te concernant...
Il ne faut pas hésiter à consulter plusieurs médecins et faire des kilomètres pour les trouver.

Je suis très bien placé pour savoir qu'il y ceux qui se contente du stricte minimum sans ce soucier de la qualité de vie du patient et d'autres qui feront tous leurs possible pour te comprendre et tenter au maximum d'améliorer ta qualité de vie.
“Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton.”

Re: Insomnies et hormone de croissance

#7
Merci de ta réponse 🙏
Oui effectivement, si je dormais normalement je n'aurais pas pensé à cette possibilité, mais la je n'en peux vraiment plus, je me suis encore fais une élongation au grand dorsal (insertion proximal) Et hier j'ai du me faire une petite tendinipathie au sur-épineux, en ce moment je tourne à 2 somnifère + anxiolytiques pour dormir et franchement je sais pas ce qui est le plus grave car à moyen terme je risque juste d'avoir alzeihmer prématurément à force de ne pas dormir...

J'ai rdv le 19mars Avec un autre endocrinologue, j'espère qu'il pourra m'aider.

Re: Insomnies et hormone de croissance

#8
Mais si l'endocrinologue et la psychiatre de la semaine d'après ne peuvent rien faire je testerai une prise d'hgh en respectant tout comme il faut. Si cela peut améliorer la qualité de vie, m'aider à dormir, Et réparer les tissus a une vitesse normale je n'hésiterai plus.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité

Super-Steroids.com
cron