La diet du haricot rouge

#1
Pour effectuer ma diet qui vise à gagner en définition musculaire, je consomme désormais à peu près au niveau de mon métabolisme sédentaire.

2218,70 kcal / jour
198,39g de protéines
153,24g de glucides
80,73g de lipides

Petit déjeuner
1 banane (120g)
40g de protéines totales + collagene (qualité biologique)
50g riz blanc
100g d’haricots rouges
6 capsules omega 3

A 10h
30g de whey environ
6 capsules de thé vert

Midi
100g d’oeufs
60g de jambon
50g de riz blanc
100g d’haricots rouges

16h (avant l'entrainement)
100g d’haricots rouges
80g d’amandes
1 banane (120g)
(Notez donc l'absence de source de protéine hypoglycémiante : whey, jambon... je mise sur les amandes et j'obtiens au passage la moitié de ma source de lipides de la journée. L'ensemble intervient 2H30 avant l'entrainement, pour un temps de digestion de 2 heures)

Diner (post-entrainement) : une grande salade et un shaker
concombre 150g
200g de tomates cerises
150g salade iceberg
10g d’huile d’olive
20g de vinaigre balsamique
60g jambon
40g de protéines totales + collagene (qualité biologique)
6 caps omega 3

Vous pouvez relever que je mise beaucoup sur le haricot rouge au point de revendiquer une "diet du haricot rouge". Pourquoi ?
Voici la valeur nutritionnelle de celui-ci cuit pour 100g :
113.7kcal avec :
Protéines : 8,4 g
Lipides : 0,5 g (dont saturé 0,1)
Glucides : 13,7 g (dont essentiellement de l'amidon, à + de 12g)

Vous constaterez que le haricot rouge est nettement supérieur au riz blanc du simple fait de sa teneur en protéines. Il est moins calorique que ce dernier (135,33 kcal pour 100g de riz blanc cuit) mais bien plus protéiné.

Par contre, le vrai haricot rouge peut être difficile à préparer. Beaucoup de personnes en achètent et font cuir ceux-ci un peu comme du riz ou des pates. Ils sont alors déçus du résultat et c'est normal. Voici la méthode :

Considérez entre 500g et 1kg de haricot rouge.
  • Munissez-vous d'un récipient. Je vous recommande d'utiliser un ancien pot de protéines/complément.
  • Vider une bouteille entière d'eau minérale dedans, et ajoutez les haricots rouges.
  • Laissez mariner 24H
  • A l'issu des 24H, vider le contenu entier dans une grande casserole (eau + haricots rouges)
  • Faites bouillir vos haricots rouges pendant heure
Vous obtenez une bonne dose de haricots rouges d'excellente consistance à consommer pendant quelques jours et à conserver au frigo.

Je vous recommande d'ajouter des épices mexicaines.

Il est délicieux de couper les haricots avec une légère dose de riz, pour diversifier.

Pensez à anticiper de 24H la nécessité de renouveler le stock !
Dernière modification par hesiode1759 le 22 juil. 2018, modifié 2 fois.

Re: La diet du haricot rouge

#3
Larmstrong a écrit :
21 juil. 2018
Intéressant et original… à suivre.
Pour la définition musculaire je pense que tu peux baisser les glucides.
Ce serait descendre en dessous de mon métabolisme basal et je ne le souhaite pas. Il y a un impact sur le taux de testosterone naturelle. Je vais au contraire augmenter doucement les glucides pour faire une cure d'ostarine. Je vais commencer cette dernière au métabolisme sédentaire pour arriver au métabolisme actif. L'ostarine va me permettre de perdre du gras alors que l'augmentation des calories va préserver le taux de testosterone naturelle.

Tous les individus qui ont tenté des cures d'ostarine avec moins de 30mg/jour et qui évoquent une baisse de la testosterone avaient en réalité un effet secondaire de la diet, et non du produit. Ils ont limité leur production naturelle de testo à cause de leur alimentation. Je compte aller à l'inverse de cet erratum.

On pouvait lire des spéculations sur un effet suppressif ou encore sur le fait que le produit pouvait être coupé au dianabol. En réalité il suffisait de demander des détails sur la diet pour comprendre que l'on pouvait reproduire le problème sans l'ostarine.

Re: La diet du haricot rouge

#6
Voici une variante de mon régime : je supprime la salade du soir et je propose de varier les fruits.
Le résultat est le même en terme d'apports, à 1Kcal près et à quelques grammes de glucides.

Petit déjeuner
200g de mangue OU 200g d'ananas
40g de protéines totales + collagene (qualité biologique)
50g riz blanc
100g d’haricots rouges
6 capsules omega 3

A 10h
30g de whey environ
6 capsules de thé vert

Midi
100g d’oeufs
60g de jambon
50g de riz blanc
100g d’haricots rouges

16h (avant l'entrainement)
100g d’haricots rouges
80g d’amandes
1 banane (120g)
(Notez donc l'absence de source de protéine hypoglycémiante : whey, jambon... je mise sur les amandes et j'obtiens au passage la moitié de ma source de lipides de la journée. L'ensemble intervient 2H30 avant l'entrainement, pour un temps de digestion de 2 heures)

Diner (post-entrainement) :
200g de mangue
250g de tomates cerises
60g jambon
100g d’oeufs
40g de protéines totales + collagene (qualité biologique)
6 caps omega 3

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité

Super-Steroids.com
cron