IMPORTANT - Vous avez moins de 21 ans...

#1
Les stéroïdes pour un homme de 21 ans (et moins)

1. Ton taux de testostérone naturel correspond environ à 350-400mg de testo injectable par semaine, soit déjà la quantité reçue lors d'une cure.

2. Ton taux d'hormone de croissance naturel correspond environ à 4 à 6 ui par jour de GH synthétique, soit une excellente dose visée par ceux qui ont les moyens de s'en payer.

----------------------

Conclusion : Les bénéfices à obtenir d'une cure sont plutôt minces car ta production naturelle de stéroïdes anabolisants est déjà très élevée.

La suite maintenant :

3. Ton équilibre hormonal est toujours en flux. C'est à dire que le taux de production de testostérone naturelle qui sera le tien au cours des 50-60 prochaines années n'est pas encore fixé. Faire une cure aura pour effet d'arrêter cette production dans la période même où ton corps tente de décider combien de testo il devra produire à l'avenir. Il est donc presque absolument certain qu'entreprendre une cure à ce moment-ci de ta vie va avoir un impact négatif majeur sur ta production naturelle de testostérone et d'estrogènes à l'avenir.

4. Les effets physiologiques des roros c'est une chose mais une autre dont on parle peu est les effet psychologiques. Déjà à ton âge on ressent une espèce d'invulnérabilité qui est bien agréable. Rien ne peut t'arrêter, pas vrai? Maintenant imagine cet état mais À L'ENVERS. Rien ne vaut la peine. Tout est trop difficile. T'as plus envie de rien. T'as plus d'énergie non plus. Déprimé, hypersensible, émotif. Ça c'est comment on se sent avec un taux de testostérone bas.

5. En parlant d'effets psychologiques, ta personnalité n'est pas encore formée. Tu vas me dire que c'est pas de mes affaires mais je vais te dire ceci : il est possible qu'à l'issue de ta cure tu aies un crash important et que ceci soit intégré de façon quasi indélébile dans ta personnalité d'adulte. Ça serait vraiment dommage...

6. Il y a plein d'autres effets négatifs possibles surtout chez un jeune de 18 ans : cortisol, progestérone ou estrogène élevés en permanence et j'en passe.

================

CONCLUSION


Effets positifs : faibles
Effets négatifs: risque élevé de séquelles permanentes



---------------------------------------------- MAIS ENCORE----------------------------------------------------------------



L'augmentation des niveaux de testostérone et d'autres hormones déclenche normalement la poussée de croissance qui a lieu à la puberté et durant l'adolescence. Ensuite, dès que ces hormones atteignent certains niveaux, elles font cesser la croissance des os ; le sujet, qu'il s'agisse d'une fille ou d'un garçon, a alors atteint sa taille maximum, et cesse de grandir.

Quand un enfant ou un adolescent prend des anabolisants stéroïdiens, les niveaux artificiellement élevés d'hormone sexuelle peuvent faire cesser prématurément la croissance des os.



---------------------------------------------- MAIS ENCORE PLUS----------------------------------------------------------------


Les effets décrits sont en fonction de la prédisposition de chacun MAIS faut savoir que la prise d'AAS étant jeune, accroit fortement (faut compter sur une échelle de 1000, donc autant dire une hyper-sensibilité aux ES), les effets liés aux AAS (plus on est jeune plus on est sensible aux AAS)

Aspects psychologiques:


* hyper-sensibilité aux pbs de santé liés à la neuro-toxicité des cellules cérébrales: états dépressifs (de la dysthimie à la mélancolie sévère chronique), manie et hypomanie (en fct de la sensibilité de chacun), divers troubles du comportement qui deviennent par la suite chronique, le plus souvent la bipolarité est citée...

* Agressivité accrue, hyper confiance en soi, déni de la réalité accru (on s'enferme dans une bulle et ne prends plus en compte les possibles risques et mises en danger liées à la prise d'AAS)

* Addiction importante: bien que la plupart des personnes considèrent qu'ils ne feront qu'une cure et s'arrêteront par la suite, c'est FAUX: il est prouvé que la quasi-totalité des jeunes utilisateurs des AAS n'en restent pas là: ils en veulent toujours plus et plus longtemps...



Aspects physiologiques:

* Hypertrophie du ventricule gauche ainsi que l'augmentation de la densité de sa paroi: pb qui accroit les risques cardio-vasculaires dans le temps! Le ventricule gauche a pour responsabilité de nourrir TOUS les organes en sang oxygéné.
Il est possible d'avoir des pbs liés aux Atriums (mais je n'ai pas assez de retour sur cela...)

* Augmentation accrue du LDL et reduction du HDL dans de fortes proportions, et s'installant de façon chronique dans le temps, donc risque de prendre des statines à vie!

* Arret pur et simple de la croissance osseuse (surtout les os "longs")... Ceci étant dû à la transformation de la prise d'AAS en estroegene!

* réduction et possible arrêt de la spermogenese, ce qui peut entrainer à vie une stérilité à vie!

* réduction ou arrêt de la production de la testosterone, et donc un passage en TRT est envisageable (plus on est jeune plus ce phenomene est probable)

* Réduction de la capacité de regenerescence du foie: tout comme la production de testo, la limite haute de regenerescence du foie est fixée par la croissance, plutôt elle est limitée plutôt elle est réduite....

* Risque d'hypothyroïdie (voir d'hyperthyroïdie dans de très rare cas): la prise d'AAS sur environ 10 semaines touche la sphere thyroïdienne dans des importantes proportions, la production d'hormone thyroïdienne ne se fait plus normalement et donc après une cure aux alentours de 20 ans risque d'engendrer une prise de T4 ou voir même de t3 à vie!


Cette liste est très loin d'être exhaustive, ce n'est qu'un panel des risques potentiels encourus par les utilisateurs d'AAS jeunes, ce n'est pas une liste des risques MAXIMUM encourus MAIS des risques plausibles et à prendre en compte!
Comme indiqué: les AAS sont source de problèmes, mais leur utilisation en étant jeune est bcp plus important que lors d'une utilisation lorsque la croissance est finie!
Image

Re: T'as pas 20ans et tu veux prendre des stero?

#5
Darkstods a écrit :Merci d'encadrer ce topic en post-it et le diffuser à chaque fois qu'un ado viendra demander une cure à 18 ans :geek:
Oui il faudrait

« La défaite est tellement plus intelligente. On pourrait passer sa vie à la méditer. C'est auprès d'elle que l'on puise ses vraies ressources, que l'on sublime ses revanches. Que faire de cette défaite ? »

No Pain NO.... tartine
Répondre

Revenir à « Votre journal de cure »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Super-Steroids.com
cron