• Forum-Steroids.com - N°1 Francais Stéroïdes Anabolisants et Musculation

    Questions Bodybuilding, stéroïdes, protéines et HGH
Index du forum Forum Anabolisants Les Stéroïdes Anabolisants Profil des stéroïdes anabolisants

Substances interdites par l'agence mondiale anti dopage

Échangez sur tous les différents types de stéroïdes et leurs effets.
Avatar de l’utilisateur
Eric
Message(s) : 267
Inscription : 10 Fév 2014

Substances interdites par l'agence mondiale anti dopage

12 Mars 2015

Listes des substance interdites par l'AMA (agence mondiale anti-dopage)

Substances interdites en permanence

Agents anabolisants

Les agents anabolisants sont interdits.
1. Stéroïdes anabolisants androgènes (SAA)
a. SAA exogènes*, incluant :

1-androstènediol (5α-androst-1-ène-3β,17β-diol)
1-androstènedione (5α-androst-1-ène-3,17-dione)
bolandiol (estr-4-ène-3β,17β-diol)
bolastérone
boldénone
boldione (androsta-1,4-diène-3,17-dione)
calustérone
clostébol
danazol ([1,2]oxazolo[4',5':2,3]prégna-4-ène-20-yn-17α-ol)
déhydrochlorméthyltestostérone (4-chloro-17β-hydroxy-17α-méthylandrosta-1,4-diène-3-one)
désoxyméthyltestostérone (17α-méthyl-5α-androst-2-ène-17β-ol)
drostanolone
éthylestrénol (19-norprégna-4-ène-17α-ol)
fluoxymestérone
formébolone
furazabol (17α-méthyl[1,2,5]oxadiazolo[3',4':2,3]-5α-androstane-17β-ol)
gestrinone
4-hydroxytestostérone (4,17β-dihydroxyandrost-4-ène-3-one)
mestanolone
mestérolone
métandiénone (17β-hydroxy-17α-méthylandrosta-1,4-diène-3-one)
méténolone
méthandriol
méthastérone (17β-hydroxy-2α,17α-diméthyl-5α-androstane-3-one)
méthyldiénolone (17β-hydroxy-17α-méthylestra-4,9-diène-3-one)
méthyl-1-testostérone (17β-hydroxy-17α-méthyl-5α-androst-1-en-3-one)
méthylnortestostérone (17β-hydroxy-17α-méthylestr-4-en-3-one)
méthyltestostérone
métribolone (méthyltriènolone, 17β-hydroxy-17α-méthylestra-4,9,11-triène-3-one)
mibolérone
nandrolone
19-norandrostènedione (estr-4-ène-3,17-dione)
norbolétone
norclostébol
noréthandrolone
oxabolone
oxandrolone
oxymestérone
oxymétholone
prostanozol (17β-[(tétrahydropyrane-2-yl)oxy]-1'H-pyrazolo[3,4:2,3]-5α-androstane)
quinbolone
stanozolol
stenbolone
1-testostérone (17β-hydroxy-5α-androst-1-ène-3-one)
tétrahydrogestrinone (17-hydroxy-18a-homo-19-nor-17α-prégna-4,9,11-triène-3-one)
trenbolone (17β-hydroxyestr-4,9,11-triène-3-one)
et autres substances possédant une structure chimique similaire ou un (des) effet(s) biologique(s) similaire(s).

b. SAA endogènes** par administration exogène :

androstènediol (androst-5-ène-3β,17β-diol)
androstènedione (androst-4-ène-3,17-dione)
dihydrotestostérone (17β-hydroxy-5α-androstan-3-one)
prastérone (déhydroépiandrostérone, DHEA, 3β-hydroxyandrost-5-ène-17-one)
testostérone

et les métabolites et isomères suivants, incluant sans s’y limiter :

5α-androstane-3α,17α-diol
5α-androstane-3α,17β-diol
5α-androstane-3β,17α-diol
5α-androstane-3β,17β-diol
5β-androstane-3α,17β-diol
androst-4-ène-3α,17α-diol
androst-4-ène-3α,17β-diol
androst-4-ène-3β,17α-diol
androst-5-ène-3α,17α-diol
androst-5-ène-3α,17β-diol
androst-5-ène-3β,17α-diol
4-androstènediol (androst-4-ène-3β,17β-diol)
5-androstènedione (androst-5-ène-3,17-dione)
épi-dihydrotestostérone
épitestostérone
étiocholanolone
3α-hydroxy-5α-androstan-17-one
androstérone (3β-hydroxy-5α-androstan-17-one)
7α-hydroxy-DHEA
7β-hydroxy-DHEA
7-keto-DHEA
19-norandrostérone
19-norétiocholanolone.

2. Autres agents anabolisants
Incluant sans s'y limiter :

clenbutérol
modulateurs sélectifs des récepteurs aux androgènes (SARMs) par ex.
andarine
ostarine
tibolone
zéranol
zilpatérol.

Pour les besoins du présent document: * « exogène » désigne une substance qui ne peut pas être habituellement produite naturellement par l’organisme humain. ** « endogène » désigne une substance qui peut être habituellement produite naturellement par l’organisme humain.

Hormones peptidiques, facteurs de croissance, substances apparentées et mimétiques


Les substances qui suivent et les autres substances possédant une structure chimique similaire ou un (des) effet(s) biologique(s) similaire(s), sont interdites :

1. Agonistes du récepteur de l’érythropoïétine :

1.1 Agents stimulants de l’érythropoïèse (ESAs) par ex.

darbépoétine (dEPO)
érythropoïétines (EPO)
EPO-Fc
méthoxy polyéthylène glycol-époétine béta (CERA)
peptides mimétiques de l’EPO (EMP), par ex. CNTO 530 et péginesatide

1.2 Agonistes non- érythropoïétiques du récepteur de l’EPO, par ex.

ARA-290
asialo-EPO
EPO carbamylée

2. Stabilisateurs de facteurs inductibles par l’hypoxie (HIF) par ex.


cobalt
FG-4592

et

activateurs du HIF par ex.
xénon
argon

3. Gonadotrophine chorionique (CG) et hormone lutéinisante (LH) et leurs facteurs de libération interdites chez le sportif de sexe masculin seulement par ex.


buséréline,
gonadoréline
triptoréline

4. Corticotrophines et leurs facteurs de libération par ex.

corticoréline

5. Hormone de croissance (GH) et ses facteurs de libération incluant :

l'hormone de libération de l’hormone de croissance (GHRH) et ses analogues par ex.
CJC-1295
sermoréline
tésamoréline
sécrétagogues de l’hormone de croissance (GHS) par ex.
ghréline et mimétiques de la ghréline par ex.
anamoréline
ipamoréline
peptides libérateurs de l’hormone de croissance (GHRPs) par ex.
alexamoréline
GHRP-6
hexaréline
pralmoréline (GHRP-2).

Facteurs de croissance additionnels interdits :

Facteur de croissance dérivé des plaquettes (PDGF); facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF); facteur de croissance analogue à l’insuline-1 (IGF-1) et ses analogues; facteur de croissance des hépatocytes (HGF); facteurs de croissance fibroblastiques (FGF); facteurs de croissance mécaniques (MGF); ainsi que tout autre facteur de croissance influençant, dans le muscle, le tendon ou le ligament, la synthèse/dégradation protéique, la vascularisation, l’utilisation de l’énergie, la capacité régénératrice ou le changement du type de fibre.

Bêta-2 agonistes

Tous les bêta-2 agonistes, y compris tous leurs isomères optiques, par ex. d- et l- s’il y a lieu, sont interdits.
Sauf :

le salbutamol inhalé (maximum 1600 microgrammes par 24 heures),
le formotérol inhalé (dose maximale délivrée de 54 microgrammes par 24 heures); et
le salmétérol inhalé conformément aux schémas d’administration thérapeutique recommandés par les fabricants.

La présence dans l’urine de salbutamol à une concentration supérieure à 1000 ng/mL ou de formotérol à une concentration supérieure à 40 ng/mL sera présumée ne pas être une utilisation thérapeutique intentionnelle et sera considérée comme un résultat d’analyse anormal (RAA), à moins que le sportif ne prouve par une étude de pharmacocinétique contrôlée que ce résultat anormal est bien la conséquence de l’usage d’une dose thérapeutique par inhalation jusqu'à la dose maximale indiquée ci-dessus.


Modulateurs hormonaux et métaboliques

Les hormones et modulateurs hormonaux suivants sont interdits:
1. Inhibiteurs d'aromatase, incluant sans s'y limiter:

aminoglutéthimide
anastrozole
androsta-1,4,6-triène-3,17-dione (androstatriènedione)
4-androstène-3,6,17 trione (6-oxo)
exémestane
formestane
létrozole
testolactone.

2. Modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes (SERM), incluant sans s'y limiter :

raloxifène
tamoxifène
torémifène.

3. Autres substances anti-œstrogéniques, incluant sans s'y limiter :

clomifène
cyclofénil
fulvestrant.

4. Agents modificateurs de(s) la fonction(s) de la myostatine, incluant sans s’y limiter :

les inhibiteurs de la myostatine.

5. Modulateurs métaboliques :

Activateurs de la protéine kinase activée par l’AMP (AMPK), par ex. AICAR et agonistes du récepteur activé par les proliférateurs des péroxysomes δ (PPARδ) par ex. GW 1516;
Insulines;
Trimétazidine.


Diurétiques et agents masquants
Les diurétiques et agents masquants suivants sont interdits, ainsi que les autres substances possédant une structure chimique similaire ou un (des) effet(s) biologique(s) similaire(s).
Incluant sans s'y limiter :

desmopressine
probénécide
succédanés de plasma par ex. glycérol et administration intraveineuse d’albumine, dextran, hydroxyéthylamidon et mannitol
acétazolamide
amiloride
bumétanide
canrénone
chlortalidone
acide étacrynique
furosémide
indapamide
métolazone
spironolactone
thiazides (par ex. bendrofluméthiazide, chlorothiazide, hydrochlorothiazide)
triamtérène
vaptans (par ex. tolvaptan)

Sauf:

la drospirénone, le pamabrome et l’administration topique de dorzolamide et brinzolamide.
L’administration locale de la félypressine en anesthésie dentaire

La detection dans l’échantillon du Sportif en permanence ou en compétition, si applicable, de n’importe quelle quantité des substances qui suivent étant soumises à un niveau seuil : formotérol, salbutamol, cathine, éphédrine, méthyléphédrine et pseudoéphédrine conjointement avec un diurétique ou un agent masquant, sera consideré comment un résultat d’analyse anormal sauf si le Sportif a une AUT approuvée pour cette substance, outre celle obtenue pour le diurétique ou l’agent masquant.


On ajoutera aussi a cela que certaine interdiction supplémentaire existe uniquement en competition avec :



S6. Stimulants

ex :

amfétaminil
amiphénazol
benfluorex
benzylpipérazine
bromantan
clobenzorex
cocaïne

S7. Narcotiques

ex:
diamorphine (héroïne)
fentanyl et ses dérivés
hydromorphone
méthadone
morphine
oxycodone
oxymorphone

S8. Cannabinoïdes (cannabis et ses dérivés)



S9. Glucocorticoïdes

Tous les glucocorticoïdes sont interdits lorsqu'ils sont administrés par voie orale, intraveineuse, intramusculaire ou rectale.

« La défaite est tellement plus intelligente. On pourrait passer sa vie à la méditer. C'est auprès d'elle que l'on puise ses vraies ressources, que l'on sublime ses revanches. Que faire de cette défaite ? »

No Pain NO.... tartine

Avatar de l’utilisateur
Danny30
Message(s) : 3442
Inscription : 19 Fév 2014
Localisation : Caen

Re: Substances interdites par l'agence mondiale anti dopage

12 Mars 2015

bien vu :geek:
Image


Retour vers

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : 2 et 0 invité(s)

2GETMASS.ws
Top Steroids Online
Super-Steroide.com
BUY HGH AND PEPTIDES
BUY HGH AND PEPTIDES
Display your ad here

Rechercher


Recherche avancée

Login

Meilleur forum francophone pour tout savoir sur les stéroïdes anabolisants, les peptides et l’Hormone de croissance dans le bodybuilding.

Trouver des sources fiables, vérifier l’authenticité de vos produits, échanger sur les meilleurs programmes de musculation, sur les cycles de prise de masse, sur les régimes de perte de poids, sur le street workout… et bien plus encore ! Sur Forum-Steroids.com vous êtes au bon endroits pour discuter sans censure !

Nouveau venu ? Merci de se présenter ici.