Différence entre une prise de masse et une prise de masse sèche !

#1
Lorsque nous décidons de nous mettre à la musculation, il n’est pas toujours évident de savoir par où commencer. Prendre du muscle est notre objectif principal évidemment. Dessiner notre corps pour devenir plus ferme, plus tonique et paraître plus viril, nous en rêvons tous. Mais comment nous y prendre ? Notre coach sportif nous parle alors de prise de masse, de prise de masse sèche, lorsque nous sommes débutants, il n’est pas toujours évident de connaître la différence.
Grâce à cet article, nous allons enfin éclairer votre lanterne et désormais, à la salle de sport, vous ne serez plus un ignare et saurez parfaitement vers quel objectif vous tourner !

En quoi consiste une prise de masse

La prise de masse est particulièrement conseillée aux débutants, ayant besoin de construire du muscle. Elle reste idéale pour les corps plus minces, voire maigres, mais elle est fortement déconseillée pour les morphologies présentant de l’embonpoint dès le départ. Effectivement, la période de prise de masse va consister à prendre comme son nom l’indique de la masse. Ceci signifie que vous allez prendre, à la fois, de la masse musculaire, mais aussi de la masse grasse. Et oui, pour augmenter sa masse musculaire lorsque nous n’en avons pas, il va falloir commencer par grossir pour prendre du volume.
Cette période de prise de masse va s’étendre entre 2 et 6 mois. Et la réussite d’une prise de masse va passer par trois critères : l’alimentation, l’entrainement et la récupération.

Une alimentation riche en protéines et glucides

Faire une prise de masse consiste dans un premier temps à manger plus. Mais attention, dans ce surplus de calories à fournir chaque jour à votre corps, vous devez privilégier essentiellement les protéines et les glucides. Les protéines vont vous aider à construire les muscles. Les glucides vont, quant à eux, vous apporter l’énergie dont vous aurez tant besoin lors de vos séances d’entrainement. Afin de mieux assimiler ce nouveau régime « prise de masse », il est conseillé de manger toutes les trois heures. Vous apporterez ainsi, de façon régulière, les calories supplémentaires.

Un entrainement court, mais intense

Le deuxième pilier de votre prise de masse est bien entendu vos séances d’entrainement. Même si une partie de cet excédent de calories va se transformer en graisse, le but d’une prise de masse est avant tout de construire du muscle. Alors, les séances d’entrainement vont être nécessaires pour utiliser cette énergie pour construire vos futurs muscles. Vous allez donc privilégier les exercices faisant appel aux charges lourdes comme les haltères ou les exercices au poids de corps. Faites travailler les grands groupes musculaires afin d’accélérer votre prise de masse. Les exercices tels que le développé couché, le rowing, le soulevé de terre, le tirage et le squat sont à privilégier.

Vos séances d’entrainement ne doivent cependant pas dépasser, 1h voir 1h30. Privilégier les courts efforts intenses aura plus d’impact sur votre masse musculaire que de longues séances.
Une période de récupération pour la construction musculaire
Mais surtout, n’oubliez pas les périodes de récupération, après les entrainements. Ils sont primordiaux puisque c’est précisément à ces moments-là, que les muscles vont se reconstruire.
Les compléments sportifs tels que le Dianabol pour une cure orale ou le sustanon-400-déca pour la forme injectable, vous aideront à développer votre masse, encore plus rapidement. Certains n’hésitent plus à se donner un petit coup de pouce pendant cette période.

Puis la période de prise de masse se clôture par une période de sèche qui consistera à ce moment-là de perdre la graisse accumulée pendant la période de prise de masse. La sèche est importante puisque trop de gras dans l’organisme n’a jamais été recommandé pour se maintenir en bonne santé.

Entreprendre une prise de masse sèche

Contrairement à la prise de masse classique qui vise à prendre du muscle et du gras, la prise de masse sèche consiste, quant à elle, à ne prendre essentiellement que du muscle. Plus délicate à réaliser, la prise de masse sèche va demander plus de contrôle, notamment au niveau de l’alimentation, le type d’aliments pris, mais aussi le contrôle des apports caloriques.

Une alimentation contrôlée

Au niveau de l’alimentation, cette dernière doit être de qualité et en quantité restreinte. Seulement 200 à 400 calories supplémentaires par jour sont nécessaires pour réussir une prise de masse sèche. Les protéines sont évidemment toujours à privilégier puisqu’elles représentent les nutriments indispensables pour la construction des fibres musculaires. Les céréales, les fruits et les légumes accompagneront le régime. Les fruits et légumes seront à consommer à volonté puisqu’ils apporteront vitamines et minéraux, indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme. Les mauvaises graisses sont à éviter absolument. Apprenez à consommer les bonnes graisses styles les huiles d’olive, de colza, les Omaga3 et les oléagineux.

Surveillez bien votre poids sur la balance, tous les mois. Vous ne devez pas prendre plus d’un kilo par mois. Au-dessus d’un kilo de prise, cela signifiera que vous êtes en train de prendre trop de gras. Diminuer alors les apports caloriques. Si par contre, vous prenez à peine 500g par mois, vous ne faites pas encore assez de muscles, augmentez légèrement vos apports en calories.

Un entrainement dur et fréquent

Vos entrainements devront être intenses et fréquents. Ajoutez à votre programme, des séances de cardio, idéal pour travailler l’endurance, mais aussi pour bruler un maximum de calories. La cardio est également très bonne pour faire travailler le cœur.
Votre entrainement se compose d’exercices de base et d’exercices d’isolation.
Les exercices de base, tels que le squat, le développé couché, le développé nuque, le soulevé de terre, vont demander une réponse maximale de l’anabolisme et entrainer ainsi un développement des muscles.
Les exercices d’isolation comme le curl en concentration, le kick back, les extensions à la poulie, le leg extension, vont « finir » le muscle au moment où la force explosive redescend.
Au niveau des compléments sportifs pouvant accompagner une prise de masse sèche, le Turinabol ou le Primobolan-sustanon représentent d’excellentes formules pour vous aider à obtenir des muscles secs.
La prise de masse sèche sera plus longue pour obtenir du muscle que la prise de masse classique. Cependant, les muscles obtenus seront de meilleure qualité.
Avant de vous lancer dans une prise de masse classique ou prise de masse sèche, réfléchissez bien à votre objectif : avez-vous besoin de développer vos muscles, de construire de la masse ? Arrivez-vous à un palier où vous n’arrivez plus à progresser ?
La prise de masse classique est parfaite pour construire sa musculature ou pour les sportifs avertis qui souhaitent dépasser leurs limites. La prise de masse sèche correspond plus à une définition des muscles pour un rendu plus esthétique. Maintenant, à vous de déterminer vos objectifs propres !
Image
Répondre

Revenir à « Musculation à la salle »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Super-Steroids.com
cron