Re: Peptide Aicar

#11
Larmstrong a écrit :Disons que je n'ai pas une source en particulier, je me document sur des forums étranger et je ne vais pas en faire la pub ici mais à titre d'indication, voici notamment la fameuse étude:

Des souris d’une souche génétiquement prédisposée à l’obésité et au diabète ont eu une administration d’AICAR à 500 mg/kg par jour pendant 5 semaines. Leur capacité d’endurance a augmenté de 44%, et l’expression de 32 gènes favorables au métabolisme a été augmentée.

A titre d'indication la dose humaine équivalente serait d’environ 3,2 grammes par jour.

Bien évidemment il n'y a pas d'équivalence humains/souris mais je ne vois pas comment 25mg d'aicar par jours pourrait avoir le moindre effet sur un humains...

Surtout qu'à la base les souris était obèse donc même sans produit dopant tu entraine une personne sédentaire pendant 5 semaines elle va sacrément gagner en endurance de tout façon.
A voir après quel type d'activité ces souris ont eu durant cette étude et a quelle fréquence et "avant" comment était ce?
Image

Re: Peptide Aicar

#12
L’AICAR de son vrai nom (5-amino-imidazole-4-carboxamide-1-β-D-ribofuranoside, 5-amino-imidazole-4-carboxamide ribonucléoside, acadésine) est un peptide particulièrement recommandé pour les sports d’endurance. C’est un produit qui a pour effet spectaculaire la fonte et la diminution des graisses. Il doit sa renommée à son utilisation par les plus grands coureurs cyclistes du monde.

L’AICAR a pour principe d’activer l’AMPK qui est une protéine kinase activée par l’AMP. Celle-ci s’accumule quand une cellule se retrouve dépourvue d’énergie. Les cellules ont pour propriété la détection de la baisse d’énergie par l’effort en calculant la concentration d’AMP. En retour, elles poussent à l’activation de l’AMPK. Par la suite, l’AMPK convertit assez vite les sources d’énergie comme les acides gras pour les transformer en ATP.

Finalement, la prise de l’AICAR sert, après l’activation de l’AMPK à simuler l’après exercice et l’effort pour pousser à la diminution des masses graisseuses en faisant croire à une grosse diminution des réserves d’énergies.


Lire la suite sur wikistero
Image
Répondre

Revenir à « Les Peptides »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité

Super-Steroids.com
cron