1ère fois - Testostérone propionate

#1
Hello,

J'ai déjà fait un post pour proposer mon projet. Mais cette fois-ci, je fais ce post dans la bonne section et en ayant pris en compte les remarques de la communauté.
Pour info, j'étais parti pour faire une cure d'abord de Turinabol dans 1 mois et puis une cure de testostérone propionate vers fin 2018.
Mais avec le retour de Au-Suivant, je vais mettre de côté le Turinabol et attaquer directement dans 1 mois ma cure de testostérone propionate.

Introduction
Voici la cure que je compte faire en parallèle d'une bonne diète et d'un entraînement PPL intensif.
Je serai coaché sur la diète et sur l'entraînement.
Je vais partir sur des AAS achetés sur super-steroide. Ce sont des produits uniquement de la marque "Magnus" (pas le choix, ils m'ont livré que ça !)
Etant un adepte d'Excel et un maniaque qui note tout, je vais suivre mes mensurations et détailler mon ressenti durant la cure (libido, maux de tête, coup de boost ou fatigue, dépression, etc.).
J'essaierai de poster des photos de mon body (avant, pendant, après).
Je vais également faire des prises de sang en suivant ce post : questions-medicales/prise-de-sang-cure- ... t2136.html

Philosophie de cure
Je ne stack pas la testostérone propionate avec le Turinabol car je veux voir comment mon corps réagit à chacun de ces produits. Je tenterai peut-être ce stack (testostérone propionate + turinabol) dans 1 an.
Je choisis de m'orienter vers la testostérone propionate car :
- elle permet de ressentir (en début de cure) assez vite les effets positifs
- elle donne moins d'effets secondaires que les autres testostérones
- je n'ai pas peur des seringues même quand elles font 4 cm :)
- la durée courte de sa demie-vie me permet de mieux contrôler mon niveau d'oestrogène

Cycle Testostérone Propionate
Je vais la faire durer sur 10 semaines et pas 12 car j'ai peur qu'elle ne diminue beaucoup trop ma testostérone endogène et que la relance (PCT) ne soit trop compliquée
La testostérone va s'aromatiser donc je vais utiliser un AI (Arimidex) pour abaisser mon taux d'oestrogène. Je ne veux pas utiliser de SERM car c'est trop puissant. Vu la dose de testostérone propionate (350mg/semaine) que je vais m'envoyer et que la testostérone ne s'aromatise pas "tant" que ça, je trouve qu'un SERM aurait été trop puissant.
Contrairement à mon post précédent, je vais utiliser l'hCG les 4 dernières semaines de ma cure ou dès que je verrai que mes testicules auront une taille trop petite.

Cycle de relance (PCT)
Je vais utiliser le classique Clomid & Nolvadex.
Je vais la faire durer 3 semaines.
Je vais faire un front load de Clomid pendant 4 jours en suivant le conseil de Larmstrong
Je vais utiliser le SARM GW-501516 afin d'éviter le "coup de fatigue" durant la PCT vu que je ne serai plus sous testostérone éxogène

Cure
S01 et S02 (2 semaines)
Légalon : 420 mg/jour

S03 à S12 (10 semaines)
Testostérone Propionate : 100mg tous les 2 jours => 350mg/semaine
Légalon : 280 mg/jour
hCG : 500 UI tous les 2 jours (de S09 à S12)
Arimidex : 0,25mg tous les 2 jours (de S03 à S08)
Arimidex : 0,5mg tous les 2 jours (de S09 à S12)

S13 à S15 (3 semaines)
Clomid : Jour 1,2,3 et 4 : 200 mg puis après 50mg
Nolvadex : Jour 1,2,3 et 4 : 40 mg/jour puis 20 mg/jour
En cas de pépin, j'ai une "trousse de secours" composée de Aromasin, Proviron et de Femara

Question 1 : Est-ce que vous trouvez que le dosage d'hCG de 7000 UI sur les 4 dernières semaines c'est trop ?
Question 2 : Avec un dosage à 7000 UI d'HCG, est-ce qu'il faut augmenter ma prise d'Arimidex à 0,5mg tous les 2 jours les 4 dernières semaines ?
Question 3 : Est-ce qu'il y a un moment optimal pour s'injecter la testostérone propionate ? (exemples : avant entraînement, au réveil)


Stéroïdement vôtre,

Olkou
Dernière modification par olkou le 11 févr. 2018, modifié 1 fois.
Les frouits c'est mieux que les fruits.
Mais les fruits ont quand même plus de goût que les frouits.

Re: 1ère fois - Testostérone propionate

#2
question 1: 5000 UI serait suffisante vu la cure mais on 'est jamais assez prudent
question2: logiquement pas besoin d'augmenter l'adex si tu fait ta PDS en fin de cure tes résultats des 3 semaines et la dernière te donneront le dosage à prendre
question3: pas de moment optimal juste être régulier

Re: 1ère fois - Testostérone propionate

#3
HCG: 250 UI eod ou 500 E3d sont les protocoles assez répendus pour ton type de cure, ca donne moins de 5000UI.
pas obligé d'augmenter ton AI sauf si tes E2 explosent a verifier avec la pds, ou si ES .
legalon avec des injections c'est pas très rependu mais bon une petite détox ca peu être intéressant.
350mg/week de testo ca me parait un peu léger
La connaissance c'est comme la confiture, moins tu en as plus tu l'étales!

Re: 1ère fois - Testostérone propionate

#4
Au-suivant a écrit :350mg/week de testo ca me parait un peu léger
Attention c'est de la proprio... ce n'est pas comparable avec de 350mg de testo avec ester long.

100mg eod de testo proprio reste le dosage "communément admis".
“Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton.”

Re: 1ère fois - Testostérone propionate

#5
Merci à tous pour vos retours.

Pour l'HCG :
- J'ai cherché partout et c'est impossible de trouver une règle sur la quantité à prendre en fonction de la cure. J'ai l'impression que tout le monde est d'accord sur le fait qu'il faille prendre 1000 UI par semaine et pas pendant plus de 6 semaines. Quel est le rationnel ? On ne sait pas mais en tout cas ça marche :) Du coup, je vais m'enfiler du 1000 UI par semaine pendant les 4 dernières semaines (500 UI E3D). Pour le dosage avec l'eau bactériostatique, je mettrai 4ML pour 5000UI. Comme ça, la dose de 500 UI me fera m'injecter "que" 0,4ML. Pour le mélange, je ferai en sorte que l'eau bactériostatique ne touche pas directement la poudre et je prendrai soin à ne pas "shaker" la fiole ainsi qu'à conserver tout ça dans le frigo dans le bac du bas !

Pour l'Arimidex :
- Je prendrai 0,25 mg EOD et à heure fixe afin de garder mon taux d'oestrogène le plus constant possible.
- Je ferai comme Larmstrong et Au-Suivant me le précisent. C'est à dire que j'augmenterai ou baisserai en fonction du ressenti/des effets secondaires. Si je pleure, je baisse le dosage, si j'ai des nibards j'augmente ! Il semblerait qu'il vaut mieux commencer avec un dosage sous-dosé plutôt que sur-dosé. C'est un conseil qu'on m'a donné, vous en pensez quoi ?

Pour la testostérone propionate :
- Ok s'il n'y a pas de moment optimal
- Oui je préfère rester à 100mg EOD (soit 350 mg / semaine) car ce sera ma première cure et que je ne saurai pas du tout comment va réagir mon corps. Je préfère être prudent et apprendre à "kiffer" 350 mg par semaine.

Pour les prises de sang, vous trouvez qu'il y a une utilité à en faire toutes les semaines afin d'ajuster en permanence le taux d'oestrogène (que ce soit sur la période ON ou PCT) ?

Merci pour vos retours !!

Olkou
Les frouits c'est mieux que les fruits.
Mais les fruits ont quand même plus de goût que les frouits.

Re: 1ère fois - Testostérone propionate

#7
Bonjour je me présent je m’appel Diboty et je suis nouveau sur ce forum. Je me suis inscrit dessus justement car je voudrais commencer une cure de stéroïdes je me suis renseigner sur pas mal de forum et j’ai trouvé le vôtre intéressant. Et je voudrais des conseils sur : qu’elles stéroïdes prendre le dosage ou es le mieux pour piquer ( Oui car je prendrais que des intra musculaire ) ... car comme je vous dis je suis vraiment novice là dedans et je voudrais pas faire n’importe quoi car c’est quand même avec ma santé que je vais jouer. ( en sachant que je mesur 1m85 pour 95kg et j’aimerai bien commencer une cure pour m’affiner et prendre du muscle sec en sachant que je suis militaire et que je fais du sport minimum 4x/semaine ) je vous remerci d’avant pour vos réponses

Re: 1ère fois - Testostérone propionate

#9
olkou a écrit : Oui je préfère rester à 100mg EOD (soit 350 mg / semaine) car ce sera ma première cure et que je ne saurai pas du tout comment va réagir mon corps. Je préfère être prudent et apprendre à "kiffer" 350 mg par semaine.
Pour de la testo proprio c'est déjà très bien dosé. Moi perso en première utilisation je faisais 75mg eod.
Encore une fois niveau ressenti ça n'a rien à voir avec la testo ester long ou là effectivement 500mg par semaine reste un dosage minimal conseillé pour une cure.
olkou a écrit : Pour les prises de sang, vous trouvez qu'il y a une utilité à en faire toutes les semaines afin d'ajuster en permanence le taux d'oestrogène (que ce soit sur la période ON ou PCT) ?
C'est à toi de voir... déjà une au bout de 2 semaines et si c'est bon juste une en fin de cure. De toute façon dans le pire des cas avec la demie vie très courte de la proprio tu peut tout arrêter en cas de problème.
olkou a écrit : Je ferai comme Larmstrong et Au-Suivant me le précisent. C'est à dire que j'augmenterai ou baisserai en fonction du ressenti/des effets secondaires. Si je pleure, je baisse le dosage, si j'ai des nibards j'augmente ! Il semblerait qu'il vaut mieux commencer avec un dosage sous-dosé plutôt que sur-dosé. C'est un conseil qu'on m'a donné, vous en pensez quoi ?
Oui c'est un bonne indice après n'attend pas d'avoir des seins non plus! Tu vois si tu as les tétons qui pointe :shock: , un peut "irritable" avec une petite boule qui commence à se former.

Normalement pour ta cure l'Arimidex devrait être dosé je pense à 0,25mg eod ou e3d.

La prise de sang en fin de cure est importante ne serait ce que pour savoir si ton dosage a bien fonctionné en prévision d'une prochaine cure.
Après le problème c'est que si les produit change, le dosage des anti-estrogène risque de changer aussi.
“Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton.”

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Super-Steroids.com
cron